Afflux de réfugiés : province de Tak, Thaïlande – Mise à jour opérationnelle inter-agences – Décembre 2021

CONTEXTE

À la mi-décembre, les tensions se sont intensifiées entre l’armée du Myanmar (Tatmadaw) et l’Armée de libération nationale Karen à la suite d’une série de raids et d’arrestations menés par la Tatmadaw contre des dissidents, notamment du Mouvement de désobéissance civile (CDM), qui avaient cherché protection dans et autour de Lay Kay Kaw, Myawaddy. Des affrontements ont éclaté le 15 décembre 2021 et depuis le 16 décembre, des milliers de personnes ont été déplacées à cause du conflit.

CHIFFRES DE POPULATION

Selon les chiffres officiels publiés par le Centre provincial de commandement des frontières de Tak (TPBCC), au 30 décembre 2021, le total des chiffres cumulés depuis le 16 décembre est de 8 419 arrivées en Thaïlande et de 3 637 retours au Myanmar.

Il reste actuellement 4 782 personnes dans deux zones de sécurité temporaires officielles. La grande majorité (4 730 personnes) est hébergée sur le site de Mae Kone Kane, également connu sous le nom d’étable de Mahawan Moei Khong, dans le district de Mae Sot. Un petit groupe (52 personnes) est hébergé au monastère de Muen Rue Chai, dans le district de Phop Phra.

Auparavant, il y avait d’autres sites officiels qui ont été fermés après que les autorités ont déplacé la population vers les deux sites restants. Les sites vidés et fermés étaient l’école de Mae Tao Klang (fermée le 25 décembre), l’étable du chef du sous-district de Pan à Ban Don Chai (fermée le 26 décembre) et le site de Mae Ku Luang, également connu sous le nom de Mae Ku Mai Tha Sung (fermé le 28 décembre). Des informations non confirmées et non officielles suggèrent que d’autres groupes, peut-être des centaines de personnes, restent dans des zones proches de la frontière des côtés thaïlandais et birman à Tak.

Afflux de réfugiés : province de Tak, Thaïlande – Mise à jour opérationnelle inter-agences – Décembre 2021

Laisser un commentaire