Un musée de Bangkok met en lumière la curieuse renommée d’un tueur en série

Peu avant Noël 2003, le photographe canadien Steve Sandford et moi étions assis dans la salle des visiteurs de la prison centrale de Katmandou. Il faisait froid, humide et bruyant alors que des parents tenaient des conversations criées avec des détenus de l’autre côté d’un mur de béton surmonté d’une clôture en grillage.

Un musée de Bangkok met en lumière la curieuse renommée d’un tueur en série

Laisser un commentaire