Thai Airways enregistre la pire perte nette de 4,7 milliards de dollars en raison de la pandémie

BANGKOK – Thai Airways International a annoncé jeudi sa plus grande perte nette de 141 milliards de bahts (4,7 milliards de dollars) en 2020, avant la soumission de son plan de réhabilitation supervisé par le tribunal mardi prochain.

La perte nette de la compagnie aérienne thaïlandaise a été multipliée par douze par rapport à l’année précédente, sa quatrième perte annuelle consécutive. La pandémie COVID-19 a perturbé les voyages et la logistique internationaux, entraînant une chute des revenus d’exploitation totaux de la société de 74% à 48,3 milliards de bahts.

En raison de la perte record, les capitaux propres du groupe aérien ont plongé de 11,7 milliards de bahts à moins 128,6 milliards de bahts, entraînant la suspension du négoce des actions Thai Airways à la Bourse de Thaïlande à partir de jeudi matin.

« SET examine si la société est sujette à une éventuelle radiation en raison de fonds propres négatifs et déterminera cette question dans les 7 jours ouvrables ou dans le 8 mars 2021 », a déclaré la bourse dans un avis aux investisseurs.

La compagnie aérienne a transporté 76% moins de passagers et 72% moins de fret en volume l’an dernier. Une perte de valeur de 82,7 milliards de bahts sur ses avions et pièces, en raison de l’absence de reprise rapide de la demande passagers, a également contribué à l’augmentation de la perte nette.

Thai Airways enregistre la pire perte nette de 4,7 milliards de dollars en raison de la pandémie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *