Les restrictions du COVID-19 sur les entreprises dans huit provinces de l'Est seront assouplies

Les restrictions imposées dans les huit provinces orientales de la Thaïlande depuis la mi-décembre, pour empêcher la propagation du COVID-19, devraient être assouplies à mesure que la situation s’améliorera progressivement.

Le vice-ministre de la Santé publique, Satit Pitutacha, a tenu une réunion samedi avec les gouverneurs et les chefs provinciaux de la santé de Chon Buri, Rayong, Chanthaburi, Trat, Sa Kaeo, Prachin Buri, Nakhon Nayok et Chachoengsao, pour évaluer la situation pandémique en vue de l’assouplissement de certaines restrictions et permettre à certaines entreprises de rouvrir afin que les gens puissent recommencer à gagner un revenu.

Satit a noté que certaines provinces, telles que Trat et Sa Kaeo, n’ont pas signalé de nouvelle infection au cours des 13 derniers jours, après 1 967 cas signalés depuis le 19 décembre.e.

Sur les 1 967 cas enregistrés, 1 830 étaient acquis localement et les autres étaient des arrivées de l’étranger en quarantaine d’État. La plupart sont asymptomatiques et 332 sont toujours traités dans les hôpitaux.

Pendant ce temps, la Food and Drug Administration (FDA) a expliqué que l’enregistrement des vaccins COVID-19 n’a pas été retardé et que l’administration a donné la priorité absolue à leur efficacité et à leur sécurité.

Le secrétaire général adjoint de la FDA, Surachoke Tangvivat, a déclaré samedi que l’organisation avait accéléré le processus d’enregistrement, en mobilisant des experts internes et externes pour évaluer toutes les données fournies par les fabricants et effectuer des tests, afin de s’assurer que les vaccins à utiliser sur le thaï les gens sont sûrs et efficaces.

Source link

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *