Le PIB de la Thaïlande recule au rythme le plus rapide depuis plus de 2 décennies

BANGKOK – L’économie thaïlandaise s’est contractée à son rythme le plus rapide depuis plus de deux décennies, reflétant un manque de touristes et d’exportations dû au COVID-19, selon des données publiées lundi par l’agence de planification économique du gouvernement.

Le produit intérieur brut réel a reculé de 6,1% en 2020 par rapport à l’année précédente, selon le Bureau du Conseil national de développement économique et social.

C’était la troisième année que la deuxième économie d’Asie du Sud-Est se contractait ces derniers temps. L’économie a reculé de 0,7% en 2009 en raison de la crise financière mondiale et de 7,6% en 1998 au milieu de la crise financière asiatique.

Le royaume a enregistré une baisse de 4,2% du PIB pour le trimestre se terminant en décembre par rapport à la même période en 2019. Sur une base désaisonnalisée d’un trimestre à l’autre, l’économie a augmenté de 1,3% pour les trois mois, après une croissance de 6,5% pour le trimestre. fin septembre.

Une reprise technique est définie comme deux trimestres consécutifs de croissance économique désaisonnalisée.

Les exportations ont représenté une grande partie des dommages économiques. Les exportations de services, qui incluent les dépenses des non-résidents tels que les touristes, ont chuté de 60,0% en 2020 par rapport à 2019. Les frontières de la Thaïlande restent fermées à la plupart des touristes. Les exportations de biens ont également été faibles, enregistrant une baisse de 5,8% en raison du ralentissement de la demande mondiale.

Les dépenses de consommation privée ont baissé de 1,0% par rapport à l’année 2020. Les verrouillages d’entreprises imposés par les gouvernements locaux pour contrôler la première vague du virus ont également pesé sur les résultats. Le gouvernement central a essayé de soutenir la consommation en introduisant des subventions de voyage et des cadeaux en espèces, mais la demande intérieure n’était pas assez forte pour pousser l’économie hors du territoire négatif.

Depuis la mi-décembre, la Thaïlande a vu les cas de coronavirus augmenter, forçant la réimposition de fermetures d’entreprises dans certaines provinces. Certains verrouillages étant toujours en place, les organisations gouvernementales et les sociétés de recherche privées révisent à la baisse leurs projections économiques pour 2021.

Le Bureau du Conseil national de développement économique et social ne fait pas exception. Il a annoncé lundi avoir révisé à la baisse ses prévisions à 2,5-3,5% de croissance. En novembre 2020, l’agence a vu l’économie thaïlandaise croître en 2021 entre 3,5% et 4,5%.

Source link

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *