La Thaïlande va vacciner la moitié de sa population en 2021

La Thaïlande vise à vacciner jusqu’à la moitié de sa population contre Covid-19 l’année prochaine et jusqu’à 70% d’ici 2022, ce qui serait suffisant pour obtenir une «immunité collective» contre la maladie, a déclaré le directeur de son Institut national des vaccins au Financial Times.

Le royaume signé le mois dernier un accord avec AstraZeneca pour produire en Thaïlande 26 millions de doses du vaccin contre le coronavirus qu’elle a développé avec l’université d’Oxford. Cela suffirait à vacciner 13 millions de personnes, soit environ 20% de sa population de 69 millions.

Cependant, Nakorn Premsri a déclaré au FT que la Thaïlande était également en pourparlers avec d’autres parties, y compris des producteurs en Chine, en Russie et en Inde, pour une éventuelle importation d’autres vaccins.

«Disons que d’ici 2021, nous nous attendons à ce qu’environ 50% de la population soit vaccinée au maximum», a déclaré le Dr Nakorn. «Cela signifie que nous devons le faire. . . obtenir plus de doses de vaccin. »

Il a déclaré que les responsables gouvernementaux devaient prendre en compte les «informations dynamiques», y compris les résultats des essais cliniques d’Oxford-AstraZeneca et d’autres vaccins, ainsi que les risques de déployer plus d’un vaccin dans le cadre de son programme national de vaccination.

Le fonctionnaire a déclaré que seul l’objectif de vacciner 50% de la population avait été décidé jusqu’à présent. Cependant, «en théorie, si nous voulons protéger la population, nous devrions viser 70%» de la population ayant été vaccinée dès la deuxième année du programme.

Les commentaires du Dr Nakorn sont parmi les indications les plus claires à ce jour de la stratégie et du calendrier du gouvernement thaïlandais pour vacciner sa population.

Il s’est entretenu avec le FT avant que la Thaïlande ne fasse état au cours du week-end de centaines de nouveaux cas de Covid-19 dans la province de Samut Sakhon, au sud-ouest de Bangkok, plaque tournante de l’industrie des fruits de mer. Le royaume était auparavant l’un des pays les plus efficaces au monde pour contenir les infections locales à coronavirus. La flambée des cas a alarmé les autorités, qui ont ordonné à la province de fermer jusqu’au 3 janvier et de mettre sous un couvre-feu nocturne.

La Thaïlande va vacciner la moitié de sa population en 2021

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *