Catégories
Culture Photo Société

Mariage d’ici et d’ailleurs…

« Lorsque les « dawk bua thong »* éclosent, l’amour fleurit, alors vient la saison des mariages »… Jolie introduction au mariage de Aim et Us, célébré à Baan Kong Kha, village de montagne de l’ethnie Karen Sgaw près de Mae Sariang, dans la province de Mae Hong Son. J’y suis venue plusieurs fois avec mon ami et guide, An Sarot, à qui je dois cette invitation et cette délicieuse présentation.

Traditionnellement, les Karens se marient au sein de leur propre groupe (Karen Sgaw, Pwo, Kayan ou Padaung), la famille étant le fondement de l’identité karen, un zeste de modernité semble cependant souffler sur la communauté de Baan Kong Kha car une Karen Sgaw va unir sa vie à un Thaïlandais. Pourquoi cet ostracisme de la part des Karens ?

Les Thaïlandais ont la réputation de ne pas être fidèles et d’avoir des « mia noï». (Maîtresses entretenues) et les Birmans seraient violents avec leurs épouses.

«Pour nous Karens, le mariage est un engagement à vie, nous sommes strictement monogames et les relations hors mariage sont sérieusement condamnées par la communauté, jusqu’à l’exclusion du village parfois»

m’explique le « Phou yai » (chef du village) qui nous accueille en maître de cérémonie, aidé par toute la communauté. Le mariage c’est l’affaire de tous, un moment de bonheur partagé…. tout comme l’alcool de riz ! Les préparatifs Derrière la maison, les hommes préparent le « lap», viande fraîche de buffle mêlée aux herbes et au chili

From:

Mariage d’ici et d’ailleurs…