Catégories
Kyoto nature plantation thé se balader Voyage Voyage au Japon Wazuka

balade à vélo dans les plantations de thé

Tout juste fraîchement débarqué à Nara que nous décidions de faire un crochet le lendemain matin par Wazuka, une localité au milieu des montagnes, réputée pour ses plantations de thé. L’idée encore une fois était de sortir un peu des circuits plus classique dont Nara fait partie.

C’est là aussi en voyant un reportage en Thailande sur cette destination qu’on s’y intéressa, plus Jitima à la base que moi d’ailleurs (moins fan de thé).

Wazuka : une histoire de thé en famille

Cela ne date pas d’hier que thé soit exploité à Wazuka. Dès l’époque de Kamakura (s’étalant de 1185 jusque 1333), la production de thé est apparue dans ces régions montagneuses au sud de Kyoto. Voilà donc plus de 800 ans que la plupart des familles plantent et vivent du thé (on compte environ 300 familles sur les 4 000 habitants).

À Wazuka, on y produit au moins la moitié de la production totale de la préfecture de Kyoto. La destination reste cependant méconnue des voyageurs de part sa proximité avec la ville d’Uji, au sud de Kyoto. Célèbre aussi pour son thé vert, elle est préférée par les touristes pour sa facilité d’accès depuis Kyoto.

village plantation thé wazuka - japon

Se rendre à Wazuka : une escapade d’une journée

Depuis Kyoto, emprunter la ligne JR Nara jusqu’à la station Kizu, puis prendre le train de la ligne JR Yamatoji jusqu’à la station Kamo.

Le village n’est situé qu’à 20 kilomètres au nord de Nara. C’est plutôt simple alors de s’y rendre depuis Nara,…

Source link

Catégories
chiang rai Coup de coeur mae salong montagne thailande plantation thé santikhiri triangle d'or Voyage Voyage en Thaïlande

Mae Salong, un petit bout de chine en Thailande

Mae Salong, voilà 2 mots qui ne sonnent pas forcément familier pour qui vient en Thailande régulièrement et encore moins si vous n’êtes qu’en préparation de votre premier voyage. Et pour cause, Doi Mae Salong et son village principal sont un peu perdus aux milieux des montagnes du nord de la Thailande, non loin de la frontière avec la Birmanie.

Le village, dont le nom officiel est répertorié comme Santikhiri (mais toujours largement référé à Mae Salong, du nom de la montagne sur laquelle se trouve ce petit bout de Chine), offre un véritable voyage sans avoir besoin de bouger dans un autre pays.

Ouverte au tourisme que depuis 1994, elle a peut changée, même si depuis ma première venue (qui remonte à début 2010 avec mes parents) on peut remarquer l’apparition de boutique hotel (et d’un 7/11 !) quand il y avait vaguement que quelques guesthouses auparavant.

En fait de « communauté », il s’agit là d’une véritable armée. Une majorité des familles composant Mae Salong étant des anciens de l’armée anti-communiste du KMT (Kuomintang), ayant combattu l’armée de Mae Zedong durant la guerre civile chinoise à la fin des années 40. Vaincue en 1949, une bonne partie de l’armée vint se réfugier à Taiwan, quand 2 régiments de la 93e division refusèrent de laisser tomber le combat.

Ceux-ci, se frayant un chemin à travers le Yunnan, province du sud-ouest de la Chine, allèrent d’abord se réfugier dans la jungle de l’état Shan en…

Source link