Catégories
A voir / A faire dans Bangkok balade bateau bangkok balade canaux bangkok Bangkok lat mayom long tail boat marché flottant bangkok tour bateau Voyage Voyage en Thaïlande

Marché flottant de Lat Mayom

Si vous connaissez sans doute le classique et indémodable marché du week-end de Chatuchak, vous avez aussi sûrement entendu parler des fameux marchés flottant de Bangkok.

Sachant que tous les marchés flottant à l’exception de celui de Damnoem Saduak (qui de toute façon n’est pas à Bangkok même, mais à 70km de là, dans la province de Samut Songkhram) n’ouvrent que le week-end.

Je profite de cette info pour vous dire que si vous croisez donc des chauffeurs de taxi vous proposant d’aller à un marché flottant en semaine, alors ce sera Damnoem Saduak (et ce ne sera pas donné en taxi…).

canaux bangkok thonburi

Lat Mayom présente des avantages indéniables, en plus d’être majoritairement fréquenté par des locaux, c’est l’un des plus proches du centre-ville (environ 15km) !

Passons donc en revue ce que vaut ce marché assez méconnu malgré une popularité locale croissante.

Qu’on soit clair dès le début, ne vous attendez pas à un gros marché regorgeant de bateaux naviguant le long du canal. L’image trompeuse que peut nous donner l’ami google en tapant « marché flottant bangkok » fait encore rêver bien des gens recherchant ce type d’expérience.

Et la Thailande continuant à promouvoir ces marchés comme s’ils faisaient vraiment parti intégrante de leur culture (dans le sens, toujours actuel), ils continuent d’attirer bons nombres de touristes qui voient ce stop comme un immanquable à Bangkok.

marché flottant lat mayom

L’illusion fonctionne, on dirait qu’il y en a plein.

Je ne…

Source link

Catégories
A voir / A faire dans Bangkok Bangkok communauté fort mahakan Voyage Voyage en Thaïlande

La bataille du fort Mahakan

Peu de gens connaîtront ce nom et pourtant, vous êtes probablement tous passé devant sans le savoir, si vous avez déjà mis les pieds à Bangkok. Situé à l’ouest de l’île de Rattanakosin, le cœur de la vieille ville de Bangkok, le fort est l’un des 2 derniers encore debout (avec celui de Phra Sumen), sur les 14 au total que formaient les remparts entourant le Bangkok du 18e siècle.

À côté du fort, qui domine l’avenue Ratchadamnoen où trône le monument de la démocratie en son milieu, se trouve une communauté, bien caché derrière un mur, reste des remparts qui protégeaient autrefois la ville.

À vrai dire, sans tout le battage médiatique lié au sort de cette communauté, je n’en aurais probablement ni entendu parler ni même soupçonnée l’existence et encore moins foutu les pieds…

Mais alors, quel est l’enjeu et que se passe t’il avec cette communauté ? C’est ce que je vais aborder ici même, en plus de vous en apprendre l’existence, et j’espère, d’avoir envie d’y venir faire un tour !

14 forts origine entourant bangkok

La formation de la petite communauté du fort remonte à il y a 200 ans, au début de l’ère Rattanakosin, sous le règne du roi Rama III (1824-1851). Ce sont à l’origine des aristocrates thaïlandais et leurs serviteurs, qui ont construit des maisons près de leurs maîtres.

Arrivé à l’ère de Rama VI (1910-1925), 12 forts sur les 14 ainsi que la plupart des murs des remparts ont été détruites, Bangkok ne faisant plus face à la…

Source link

Catégories
A voir / A faire dans Bangkok Bangkok communauté fort mahakan Voyage Voyage en Thaïlande

La bataille du fort Mahakan

Peu de gens connaîtront ce nom et pourtant, vous êtes probablement tous passé devant sans le savoir, si vous avez déjà mis les pieds à Bangkok. Situé à l’ouest de l’île de Rattanakosin, le cœur de la vieille ville de Bangkok, le fort est l’un des 2 derniers encore debout (avec celui de Phra Sumen), sur les 14 au total que formaient les remparts entourant le Bangkok du 18e siècle.

À côté du fort, qui domine l’avenue Ratchadamnoen où trône le monument de la démocratie en son milieu, se trouve une communauté, bien caché derrière un mur, reste des remparts qui protégeaient autrefois la ville.

À vrai dire, sans tout le battage médiatique lié au sort de cette communauté, je n’en aurais probablement ni entendu parler ni même soupçonnée l’existence et encore moins foutu les pieds…

Mais alors, quel est l’enjeu et que se passe t’il avec cette communauté ? C’est ce que je vais aborder ici même, en plus de vous en apprendre l’existence, et j’espère, d’avoir envie d’y venir faire un tour !

14 forts origine entourant bangkok

La formation de la petite communauté du fort remonte à il y a 200 ans, au début de l’ère Rattanakosin, sous le règne du roi Rama III (1824-1851). Ce sont à l’origine des aristocrates thaïlandais et leurs serviteurs, qui ont construit des maisons près de leurs maîtres.

Arrivé à l’ère de Rama VI (1910-1925), 12 forts sur les 14 ainsi que la plupart des murs des remparts ont été détruites, Bangkok ne faisant plus face à la…

Source link

Catégories
Bangkok chinatown Kian An Keng kudee jin santa cruz bangkok Voyage Voyage en Thaïlande Wat Kalayanamit

Kudee Jin : un quartier historique oublié de Bangkok

Kudee Jin, que l’on prononce Koudi Tchinne en bon français (aussi orthographié Kudi Jin, Kudee Chin ou Kudi Jeen), est un quartier situé sur la rive gauche du Chao Phraya.

Ce genre d’article veut illustrer qu’en dehors des principaux sites de visites incontournables, il y a beaucoup à apprendre sur l’histoire de la ville et ces différentes communauté qui la compose, et que, pour ceux qui n’aime pas les grandes villes, Bangkok ce n’est pas que des grands magasins, des bouchons et du bruit.

Le mot Jin étant une prononciation à la Thailandaise qui désigne les Chinois, le nom de cette communauté serait une référence à l’église portugaise construite par les Chinois dans ce quartier bordant le Chao Phraya, côté Thonburi, selon les versions, ce nom viendrait aussi simplement de la présence d’une communauté chinoise qui s’était installée dans cette partie de la ville.

quartier kudee jin - bangkok

Bienvenue à Kudee Jin !

Kudee Jin, c’est la perspective d’une belle balade qu’il est possible de faire dans ce petit coin de Bangkok, très très peu visité, car il faut être un minimum connaisseur et curieux, peu de gens s’aventurant côté Thonburi de manière générale, et pourtant, il n’y certainement pas que le Wat Arun, temple que l’on ne présente plus et qui se trouve lui aussi de ce côté-ci de la rivière (je ne manquerai pas de faire un récapitulatif sur Thonburi un de ces jours).

Petit tour d’horizon de ce vestige d’un ancien royaume !

Ancien royaume ?…

Source link