Catégories
architecture chiang rai Région nord temple Voyage Voyage en Thaïlande

Visiter le Wat Rong Khun, l’immanquable temple blanc de Chiang Rai

Wat Rong Khun, mieux connu sous le nom de « temple blanc » est l’un des temples les plus reconnaissables en Thaïlande. Située à 13 km à l’extérieur de la ville de Chiang Rai, il est souvent la raison première de la venue des touristes dans la région et attire un grand nombre de visiteurs, thaïlandais comme étrangers.

Mais connaissez vraiment toute la symbolique et le pourquoi de ce bijou de l’architecture et du savoir faire Thailandais ?

Wat Rong Khun ou temple blanc : un temple unique

Connue localement sous le nom de Wat Rong Khun, ou en anglais pour les étrangers, White temple. Ce site particulier est l’œuvre de l’artiste Thailandais Chalermchai Kositpipat, originaire de Chiang Rai.

temple blanc artiste chalermchai kositpipat

Chalermchai Kositpipat himself, j’avais eu la chance de le rencontrer lors d’une interview réalisé en 2011 quand je bossais encore dans l’audiovisuel.

L’histoire du Wat Rong Khun

Voulant à la fois offrir un tribut au roi Bhumibol (Rama 9, décédé en 2016) et une attraction unique à sa ville natale, le temple blanc est à la fois un temple et une œuvre d’art, crée dès 1996 sur les ruines d’un ancien temple.

Et on peut dire qu’il a réussi son coup, car avec le temple blanc, il a réellement permis à la région de se révéler au public, à l’époque encore en proie avec les guerres des trafiquants d’opium. Aujourd’hui, Chalermchai peut être fier d’avoir fait du temple, l’une des attractions les plus visitées de Chiang Rai.

temple blanc chiang rai 2008

Le temple lors de…

Source link

Catégories
architecture grotte Région sud Trang unseen ville Voyage Voyage en Thaïlande

aperçu de Trang et environ

Trang est une ville du sud de la Thailande, éventuellement connue comme étape avant de se rendre vers les îles de l’archipel des Tarutao dont fait partie l’île de Koh Lipe. Si on ne se rendait pas dans ses îles faute de temps, on tenait à faire un passage dans la ville, connue pour abriter quelques anciennes maisons à l’architecture sino-portugaise.

L’architecture sino-portugaise est un style d’architecture hybride incorporant les styles d’architecture chinois et portugais, souvent pour des bâtiments commerciaux dit « shop house ».

Je vous en parlais il y a peu justement dans mon article sur Phuket Town, ce style d’architecture, apporté par les chinois Hokkien lors des migrations de la fin du 19e siècle, se retrouve essentiellement dans la péninsule malaise, à savoir côté Thailande, dans des villes comme Phuket Town, Ranong, Takua Pa (au nord de Phuket), la ville de Phang Nga ou bien Trang, dont on va parler ici, et même à Satun dans une moindre mesure.

architecture sino portugaise ville trang - thailande

Des shophouses à Trang.

On pourrait aussi citer côté Malaisie George Town sur l’île de Penang, Kuala Lumpur, Malacca, Ipoh (dont je n’ai pas encore écris l’article malgré ma visite !) et on retrouve aussi ce style architectural jusqu’à Singapour. On parle du même style également concernant le vieux Macao et Haikou sur l’île d’Hainan au sud de la Chine.

La ville de Trang

Concrètement, c’est alors qu’on se rendait chez la belle famille à Nakhon Si Thammarat qu’on…

Source link

Catégories
architecture historique île Phuket Région sud ville Voyage Voyage en Thaïlande

pourquoi visiter la vieille ville de Phuket

Phuket Town est la ville principale de l’île, qui fait aussi lieu de capitale de la province du même nom. Avec ces 50 000 habitants, on est loin de l’effervescence de Bangkok. Pourtant, peu de monde délaisse pour un temps leur plage pour aller explorer les rues de la vieille ville.

En effet, quand on pense à Phuket, pour beaucoup d’entre vous, cela résonne comme cocotiers, plages de sable blanc (ou pas), détente, et vous n’aurez pas tort. Pour autant, je vous ai déjà démontré que Phuket est souvent survolée et que peu la connaisse vraiment et visite toutes ces facettes.

Phuket a vraiment une culture unique et une histoire intéressante. À la découverte d’importants gisement d’étain à Phuket, alors très en vogue au XVIIIe siècle, beaucoup de chinois Hokkien sont venus tenter leur chance telle une ruée vers l’or.

mine etain phuket 19e siecle

Vue d’une mine d’étain à Phuket à la fin 19e siècle ou début 20e.

Ce sont ces Chinois qui ont principalement développé la partie de l’île qui est maintenant désigné comme la vieille ville de Phuket. Deux styles de bâtiments sont devenus populaires pendant cette période : les boutiques qu’on appelle « shop house » (où typiquement le magasin se trouve en bas quand les propriétaires vivent à l’étage) et des manoirs reprenant le style architecturale sino-portugais.

Vous l’aurez compris, le principal attrait de Phuket Town réside dans son architecture. À l’opposée de bien des villes de province ayant perdues…

Source link