Catégories
Culture

La gazette du web en vrac (20). Bonne année Sawat di pi mai ???????????? Happy new year !

La gazette du web en vrac (20). Bonne année Sawat di pi mai ???????????? Happy new year !Et allez…Une année de plus au compteur ! Vous me direz, il fallait bien mettre une échéance, une date, marquer le temps au temps, c’est humain et nous n’y couperons pas… Les bonnes résolutions, les souhaits pour notre avenir et nos êtres aimés et puis pour vous lecteurs de mon blog, mes amis et ma famille, je vous souhaite donc une belle et heureuse année de tout cœur !

On profitera de ce petit article pour retourner en 2016, durant ses deux derniers mois, et voir vidéos et photos que j’ai pu partager sur la toile.

La dernière gazette du web avait pour titre « Moissons » et pour illustrer celle-ci, j’ai choisi une photo prise par une jeune voisine de Ban Pangkhan qui a capturée ce paysage autour du village, au crépuscule, puisque une fois la moisson terminée, on brûle, on laboure pour semer de nouveau… Les rizières nous entourant sont presque toujours vertes, tout au long de l’année mais pour cela, il faut supporter quelque peu les effluves de CO2 ! 

Si vous ne voulez pas attendre cette sorte d’inventaire que j’édite régulièrement, aujourd’hui, la gazette du web en vrac numéro vingt, je vous invite à venir gazouiller avec moi sur Twitter, échanger sur facebook & g+ ou tout simplement se laisser aller à regarder des centaines de vidéos et clips sur ma chaîne YouTube, si ce n’est déjà fait !


La gazette du web en vrac (20). Bonne année Sawat di pi mai ???????????? Happy new year !La mousson est désormais très loin, même si c’est deux derniers jours des trombes d’eau incongrues se sont invitées… Comme l’année dernière, en plein début de moisson, cela rend la récolte difficile, et la peur de voir le riz pourrir sur pied est là. Les moissonneuses…

Source link

Catégories
Culture

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

L’année dernière de passage à Ban Pangkhan…

Le père Noël reviendra sûrement, il a bien aimé…

 

La fin de l’année s’annonce difficile !

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

 

Et n’oubliez pas, ripaillez comme si c’était la dernière fois !

Bonnes fêtes de fin d’année !

 

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

 

Paille kheundheu… Et à l’année prochaine !

Nous partons aux sports d’hiver… En Chine !

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

 

Et par la route…

Joyeux Noël à tous, merry Christmas, ???????? ?????????

Source link

Catégories
Culture

Priya (????????) de Kanokphong Songsomphan (??????? ??????????)

Priya (????????) de Kanokphong Songsomphan (??????? ??????????)Telle une obsession, Priya, résonne au fil des lignes de cette nouvelle de Kanokphong Songsomphan éditée par Gope. L’auteur veut se souvenir des jours heureux de son enfance mais désire plus que tout le faire entendre à Priya. Il l’interroge, l’interpelle, mais peut-elle encore le comprendre ?

Né dans le sud de la Thaïlande en 1966 Kanokphong nous conte la vie d’une famille, la sienne, aux grées des saisons au sein de son petit village nichée au pied d’une colline d’où descend une rivière qui va rythmer son quotidien. Cela n’est pas sans rappeler « mon Isan ». Il grandit au sein de cette famille heureuse tout en continuant à forcer Priya à l’écouter – la nouvelle est en fait une lettre qu’il aurait souhaitée lui faire entendre. Le temps passe, il devient un adolescent, les sens en éveil, il tente de comprendre, il aimerait que Priya l’aide mais… La vie se dégrade au sein de la famille mais il garde l’espoir et surtout découvre l’amour qu’il porte à Priya. On ressent totalement cette oppression qui l’étreint, cette frustration qui l’étouffe grâce à son style précis et évocateur – on le doit à la traduction du Thaï vers le Français de Marcel Barang. 

Je ne lis pourtant pas le Thaï mais je le comprends et le fait que l’édition soit dans les deux langages donne un plus non négligeable.

Priya (????????) de Kanokphong Songsomphan (??????? ??????????)Pages de gauche, le texte original, page de droite le texte traduit. J’en ai profité pour le faire lire à ma femme et mon fils – lui qui à la chance de lire dans les deux langues. À ma demande, ma femme a lu à haute voix des passages où le nom Priya revient telle une ritournelle et là…

Source link

Catégories
Culture

JdP : L'interview sur expat.com.

JdP : L'interview sur expat.com.Même si le titre de cette interview ne vient pas de mon fait, « Être retraité en Isan, Thaïlande : entre modernité et vie pastorale », non mais, je me suis juste retiré, éloigné de la France en 2000 avec une enveloppe garnie qui en Isan s’avèrerait plus volumineuse et conséquente afin de durer plus longtemps, je ne suis pas, finalement, encore un retraité et loin de l’être ; il paraîtrait même qu’à l’avenir pour avoir le bonheur d’être retraité rémunéré, il faudra attendre 67 ans – encore faudra-t-il avoir cotisé et avoir la santé pour en profiter. Tout ceci n’est pas bien grave mais je tenais à le préciser ! Pour le reste, les réponses aux questions, photos à l’appui, émanent bien de moi.

Expat.com fut tout d’abord une plateforme regroupant des blogueurs francophones du monde entier, voyageurs et expatriés, relayant leurs articles sur le site. Au fil du temps, un forum fut mis en place, un magazine d’où est sorti cette interview, cela s’est aussi internationalisé regroupant désormais de nombreuses communautés linguistiques.

Le lien vers l’interview dans son contexte.

L’interview brut de papaye :

Pour tous ceux qui désireraient acquérir « Un os dans le riz » mon premier roman je vous mets le lien vers le site de mon éditeur. De nombreux livres vous seront aussi proposés, des textes de bonnes qualités, pour les amoureux de la Thaïlande et des cultures de l’Asie du sud-est.

Le site des éditions Gope

Paille kheundheu…

 

Source link

Catégories
Culture

La gazette du web en vrac (19). Moissons !

La gazette du web en vrac (19). Moissons !Le temps des moissons est donc arrivé. Depuis la dernière gazette du web, les rizières décuplant toutes les teintes de vert inimaginables ont alors fleuries recouvrant alors les champs encore verdoyants de petites pointes d’un ton jaune-blanc. Aujourd’hui, les vents de l’est virant au nord ont couché les hautes tiges de riz lourdes de leurs épis, recouvrant les paysage d’Isan d’un ton ocre…
Les petites mains qui jadis se penchaient dans les rizières pour la récolte sont devenues quasiment inexistantes pour laisser place aux imposantes moissonneuses batteuses qui vont, durant tout ce mois, jour et nuit, s’atteler à laisser les rizières sèches, offrant alors leurs terres argileuses et craquelées à de futurs labours. Les grains de riz vont recouvrir routes et ruelles des villages pour le séchage avant d’être vendus. Les agriculteurs sont inquiets, le prix du riz est au plus bas depuis plus de dix ans et le vendre ne suffira peut-être pas à se faire un salaire. L’avenir proche nous le dira.
En attendant de voir comment tout cela va se goupiller, voici les vidéos et photos que j’ai pu partager sur la toile depuis la fin du mois de mai…

Si vous ne voulez pas attendre cette sorte d’inventaire, en ce jour, la gazette du web en vrac numéro dix-neuf, je vous invite à venir gazouiller avec moi sur Twitter, échanger sur facebook & g+ ou tout simplement se laisser aller à regarder des centaines de vidéos et clips sur ma chaîne YouTube, si ce n’est déjà fait !


Petit encas pour dames !
Mai phèt mak karouna ! (pas trop pimenté s’il vous plait !)  
Source photos YouLike

La gazette du web en vrac (19). Moissons !La gazette du web en vrac (19). Moissons !La gazette du web en vrac (19). Moissons !


Non…

Source link

Catégories
Culture

La gazette de Ban Pangkhan (34). Du 25/04 au 07/10/2016

La gazette de Ban Pangkhan (34). Du 25/04 au 10/10/2016« La Thaïlande, c’est beau, ma… C’est pas facile tous les jours ! ». Un ami et voisin d’origine Italienne et francophile de son état aimait répéter cette sorte de dicton et lorsque les rouages de la vie quotidienne en Isan ont tendance à gripper, j’aime bien me rappeler cette petite phrase. En effet vous aurez remarqué, je veux bien-sur parler de ceux qui suivent régulièrement ce blog que depuis plus de trois mois, pas un article, quant à la Gazette de Ban Pangkhan, la dernière fut publiée il y a plus de 5 mois, nous étions encore en France lors de notre séjour annuelle hexagonale !

Suis-je tombé malade ? Heu… ça c’est plutôt un état permanent, je parle évidemment de mon état mental, mais pour ceux qui me connaissent, ce n’est pas un scoop, pour les autres, tout ceci est à prendre au second degré voir au quarante-troisième échelon sur l’échelle du concombre masqué !

Suis-je rentré au temple pour la période du Phensa, c’est-à-dire le Carême Bouddhique, période qui va se terminer dans quelques jours ? Heu… Je suis loin d’être une grenouille de bénitier alors de là à porter la toge couleur safran, il faudra encore quelques moussons pour que j’endosse « l’uniforme » et puis autour des temples en Isan, ce sont bien là les endroits où Le Wifi est le plus efficace, ce qui ne m’aurait pas alors privé de jouer du clavier !

La gazette de Ban Pangkhan (34). Du 25/04 au 10/10/2016

Ai-je été enlevé par un gang cagoulé de riziculteurs afin qu’il demande une rançon pour tenter de se désendetter ? Heu… Pas vraiment, à part le traquenard à l’épicerie du coin pour un apéro fulgurant de fin de chantier autour d’une boutanche de Lao…

Source link

Catégories
Culture

Thaïlande… d'un autre temps (3)!

Thaïlande... d'un autre temps (3) !Passionnés de photos et d’histoire, je vous propose de partager à nouveau toute une série de photos que j’ai réussie à glaner sur la page Facebook : la page 77PPP 

Tout le monde n’a pas de compte FB (heureusement, mais je me répète) et j’ai donc décidé de vous mettre en ligne quelques photos de ce site qui est une vraie pépite (des  milliers de photos et d’articles).

C’est le troisième article consacré à cette page et ce ne sera vraisemblablement pas le dernier. Celui-ci vous propose des photos d’antan dédiées au royaume du Siam devenu aujourd’hui La Thaïlande, du nord au sud en passant par l’Isan bien-sûr et la capitale Bangkok. Pour rappel, voici les liens vers les deux premiers opus tirés de la page 77PPP : Thaïlande… d ‘un autre temps ! & Thaïlande… D’un autre temps (2). Roi Et d’antan !

Nombreuses de ces photos ont déjà été partagées par mes soins sur la page de la communauté facebook Siamese Memories (que je recommande) avec leurs annotations, dates de publication et bien évidemment les noms des auteurs et si ce n’est pas possible des collections auxquelles elles appartiennent  !

Vous trouverez à la fin de cet article un diaporama complet, photos que vous pouvez retrouver directement dans un de mes albums publié sur ma page PICASA.

 

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Bangkok-Don Muang 1950 @Dimtri Kessel-LIFE MAG.

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Ayutthaya 1900 @Eliza R. Scidmore

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Bangkok Chao Praya 1955 @IISG

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Ban Ta Klang Surin 1955 @ ???? ??????????

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Chiang Mai 1934 @Dr. Joseph F. Rock

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Famille du Siam 1934 @ National Geographic magazine

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Pattaya 1974 @Scott Holcomb

Thaïlande... d'un autre temps (3) !

Portrait Bangkok…

Source link

Catégories
Culture

Thaïlande : Quand la terre s'arrête de tourner à 15 H 45…

Thaïlande : Quand la terre s'arrête de tourner à 15 H 45...Le seize de chaque mois comme le premier peu avant seize heures (heure locale) le village se tait.
Un silence assourdissant; seuls quelques oiseaux tentent de perturbés la « Grand-Messe ».

Les cœurs de mes voisins (surtout de mes voisines) semblent battre dans un mouvement désordonné. Oreilles pendues à la radios ou les yeux profondément ancrés sur le petit écran, toutes attendent le résultat…

Les veilles de chaque matin de ces grands jours, les rêves de chacun sont interprétés (on rêve d’un éléphant, c’est le quatre ! Va savoir pourquoi ?), des expéditions sont menés dans des temples reculés de la campagne auprès de moines gourous qui ont les bons numéros (ils le clament haut et fort), le moindre pet de travers d’une bestiole ou d’un ancien du village est bon pour la gagne, tout évènement inattendu est bon pour les parieurs…

Thaïlande : Quand la terre s'arrête de tourner à 15 H 45...


L’année dernière, une épave retrouvée au fond de la Mea Nam Chi a fait se faire déplacer des centaines de personnes pour y deviner dans les bois flottés un chiffre, deux ou trois c’est mieux, afin de décrocher le gros lot !

 
 
Une voiture accidentée où les occupants s’en sont miraculeusement sortis indemnes, pariez sur les deux ou trois derniers numéros de la plaque d’immatriculation, vous faites surement partis des futurs gagnants. ?

Thaïlande : Quand la terre s'arrête de tourner à 15 H 45...

Je ne suis pas certain qu’il faille jouer ce numéro de plaque, une voiture de ce gabarit dans le décor, c’est plutôt la scoumoune, non ?

Le tookey (gecko) éructe neuf fois (neuf fois, c’est le top, sinon contentez vous d’un chiffre impair, cela fera l’affaire) n’hésitez plus, vous gagnerez, cri de…

Source link