gravir la montagne du parc national de Ramkhamhaeng

Les point d’intérêts dans la montée

Durant ces 3-4 heures, vous aurez de quoi faire quelques pauses tout en ayant quelque chose à voir. Cela découpe le parcours avec à chaque fois un « but » à atteindre.

Le premier point de vue

Après avoir parcouru la moitié du trajet, vous serez récompensé par un premier point de vue. Une zone de forêt a été dégagée avec des rangées de sièges en bambou permettant de se poser un instant tout en admirant la vallée se dévoilant sous vos yeux.

L’occasion de s’hydrater un coup, se remotiver et repartir de bon pied. Il faut savoir que si le chemin est facile à suivre (dans le sens difficile de se perdre), il est comme je le disais assez pentu par endroit, et mélange des zones rocailleuses et d’autres mêlant terre et racines. C’est donc pas de tout repos et en dehors de cet arrêt point de vue, il y a aussi de temps en temps des espaces aménagé avec un banc pour se reposer un coup.

Au début de la randonnée.

sentier parc ramkhamhaeng sukhothai

Ça grimpe sec !

premier point de vue parc ramkhamhaeng sukhothai

Au premier stop et son point de vue partiel.

pause point de vue parc ramkhamhaeng sukhothai

On n’était pas tout seul à ce moment-là, mais toute la montée se faisaient quasiment seul, chacun ayant son rythme.

Entouré par la nature

L’intérêt même de cette randonnée, c’est d’être entouré par la nature. Et ce qui est bien, c’est qu’on traverse des zones différentes. Au début, on suit un petit cour d’eau, dans une forêt plutôt épaisse et de grands arbres, en montant, la végétation change.

On y croise des petits…

Source link

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.