Passer la frontière entre Aranyaprathet (Thailande) et Poipet (Cambodge)

Traverser une frontière peu paraître anodin si vous y êtes habitué. Si c’est la première fois, et plus particulièrement à traverser une frontière terrestre, il y a quelques conseils qui ne sont pas de trop pour que cela se passe sans accroc.

Depuis Bangkok, vous aurez des mini vans faisant le trajet vers la frontière (de l’ordre 250/300 ?). Il y a aussi un train, mais les horaires ne sont pas les plus adéquat par rapport à l’horaire d’ouverture du poste frontière, même si, avec l’ouverture du train transfrontalier, cela devrait changer la donne.

Partant vers 7h, l’arrivée se fait vers midi et les mini vans ou quel que soit votre transport (bus ou taxi), s’arrêtent normalement à 200 m de la frontière. On devrait dans ce cas vous coller un petit sticker pour le passage de la frontière, ne le perdez pas. La première partie est simple et sans encombre, car il vous faut d’abord sortir de Thaïlande.

Avant de quitter la Thaïlande, je vous invite à faire une petite visite locale, si vous en avez le temps et la curiosité. Comme souvent aux frontières, la petite ville est animée par le commerce transfrontalier. L’occasion de voir comme un bout du Cambodge, sans y être encore. On y vend un peu de tout, de la nourriture aux vêtements.

L’accueil y était globalement chaleureux car ici, peu d’étrangers viennent voir ce qu’il s’y passe.

 

Rendez-vous dans le bâtiment de l’immigration Thaï pour se faire, faites la queue…

Source link

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.