Tout juste fraîchement débarqué à Nara que nous décidions de faire un crochet le lendemain matin par Wazuka, une localité au milieu des montagnes, réputée pour ses plantations de thé. L’idée encore une fois était de sortir un peu des circuits plus classique dont Nara fait partie.

C’est là aussi en voyant un reportage en Thailande sur cette destination qu’on s’y intéressa, plus Jitima à la base que moi d’ailleurs (moins fan de thé).

Wazuka : une histoire de thé en famille

Cela ne date pas d’hier que thé soit exploité à Wazuka. Dès l’époque de Kamakura (s’étalant de 1185 jusque 1333), la production de thé est apparue dans ces régions montagneuses au sud de Kyoto. Voilà donc plus de 800 ans que la plupart des familles plantent et vivent du thé (on compte environ 300 familles sur les 4 000 habitants).

À Wazuka, on y produit au moins la moitié de la production totale de la préfecture de Kyoto. La destination reste cependant méconnue des voyageurs de part sa proximité avec la ville d’Uji, au sud de Kyoto. Célèbre aussi pour son thé vert, elle est préférée par les touristes pour sa facilité d’accès depuis Kyoto.

Se rendre à Wazuka : une escapade d’une journée

Depuis Kyoto, emprunter la ligne JR Nara jusqu’à la station Kizu, puis prendre le train de la ligne JR Yamatoji jusqu’à la station Kamo.

Le village n’est situé qu’à 20 kilomètres au nord de Nara. C’est plutôt simple alors de s’y rendre depuis Nara,…

Source link

0/5 (0 Reviews)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.