La fin d’une arnaque ….enfin…

À compter du 1er mai, les frais d’électricité et d’eau du robinet dans les foyers, les appartements ou les chambres louées dans les immeubles résidentiels seront assujettis à un contrôle légal qui interdit aux propriétaires des lieux de facturer les frais de services publics plus chers qu’ils ne le sont réellement. 

L’idée est de protéger les consommateurs contre les propriétaires d’appartements, d’auberges ou de chambres louées qui souvent surchargent leurs locataires.

En vertu de la loi, les propriétaires d’appartements ne peuvent facturer l’électricité et l’eau du robinet au-dessus des tarifs pratiqués par la Metropolitan Electricity Authority dans le cas de Bangkok ou de la Provincial Electricity Authority dans le cas des autres provinces. 
Soit environ (dépend de différents facteurs) 4 thb le Kw/h et 11 thb le m3.

M. Pikanes Tapuang, secrétaire général adjoint du Bureau de la protection des consommateurs, a averti mercredi 25 avril que les propriétaires qui surchargent leurs locataires seront passibles d’une amende maximale de 100 000 baht et / ou une année d’emprisonnement.

Outre les frais d’électricité et d’eau du robinet qui doivent être contrôlés, les propriétaires ne peuvent pas exiger plus d’un mois de loyer à l’avance et une caution supérieure à un mois de location, a-t-il ajouté.

Les locataires peuvent annuler les contrats de location en notifiant les propriétaires 30 jours à l’avance dans le cas où le contrat de location est de 12 mois. Dans le cas où un locataire annule le…

Source link

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.