Catégories
Culture

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 23/04/2016

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016Une fois n’est pas coutume, nous débuterons cette nouvelle gazette de Ban Pangkhan, non pas des rives de la Mea Nam Chi mais plutôt du coté des chemins de halages longeant le fleuve La Loire. En effet, depuis une bonne semaine, vacances scolaires Thaïlandaises oblige, la famille du « Farang-Isan » fait son pèlerinage annuel entre Nantes, la Bretagne et Noirmoutier. Nous avons quitté « notre Isan » écrasé par des chaleurs implacables pour nous retrouver au milieu d’un temps tout à fait d’actualité dans ces périodes Pascales, c’est-à-dire, de la pluie, du vent et des moments d’accalmies où c’est alors une bise venue du nord qui ferait qu’un Isan ne pointerait même pas le bout de son nez en dehors de zones protégées, salons où des cheminées laissent leur chaleur nous envahir où le partage des charmes de la gastronomie nationale avec les amis et la famille nous font oublier bourrasques et averses récurrentes.

 

Vues Nantaises.

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016

Un tour de piste avec Tangmoo ?

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016  La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016 La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016

La gazette de Ban Pangkhan (33). Du 01/03 au 07/04/2016

Notre séjour Nantais va d’ailleurs arriver à sa fin avant un retour rapide vers l’ancienne Venise de l’ouest pour une escale qui nous permettra de rejoindre Paname et ses bords de Seine pour ensuite retourner « à nos affaires » en Thaïlande. Nous allons donc passer une petite dizaine de jours face à l’océan Atlantique sur l’île de Noirmoutier. L’air iodé, le son des vagues se brisant sur les plages du sud de l’île presque sauvage à cette époque et les amis de longue date nous attendant au tournant font que ce séjour, à chaque voyage, nous enchante.

Je fais d’ailleurs un petit rappel de circonstance à ce…

Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.