Catégories
Histoire

113. Le roi Taksin, « Taksin le grand ». (1768-1782)

On peut comprendre que le roi Taksin soit honoré par une fête nationale le 28 décembre (jour de son couronnement) et que le gouvernement en 1981 ait décidé que l’on l’appellerait désormais « Taksin le Grand ». N’a-t-il pas reconquis Ayutthaya le 7 novembre 1767, soit 8 mois après sa chute, réunifié le pays, refondé le royaume du Siam, en lui redonnant son prestige d’antan, vassalisant Chiang Maï, les royaumes laos, une grande partie du Cambodge, en moins de 15 ans. Qui aurait pu imaginer que le gouverneur de Tak, qui avait réussi à fuir Ayutthaya assiégé par les Birmans, en janvier 1767 avec 500 hommes, aurait pu refonder un nouveau royaume en si peu de temps.

On peut comprendre que le roi Taksin soit honoré par une fête nationale le 28 décembre (jour de son couronnement) et que le gouvernement en 1981 ait décidé que l’on l’appellerait désormais « Taksin le Grand ». N’a-t-il pas reconquis Ayutthaya le 7 novembre 1767, soit 8 mois après sa chute, réunifié le pays, refondé le royaume du Siam, en lui redonnant son prestige d’antan, vassalisant Chiang Maï, les royaumes laos, une grande partie du Cambodge, en moins de 15 ans. Qui aurait pu imaginer que le gouverneur de Tak, qui avait réussi à fuir Ayutthaya assiégé par les Birmans, en janvier 1767 avec 500 hommes, aurait pu refonder un nouveau royaume en si peu de temps.

View original: 

113. Le roi Taksin, « Taksin le grand ». (1768-1782)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.