Catégories
Politique

Alerte mots sensibles

Au fil du temps, les mots finissent par se détourner de leur sens premier, le mot «sensible» par exemple. Etre sensible: être délicat, émotif, réceptif, compatissant (les thaïs diraient «pen khon nam djaï»: «personnes au cœur humide»). O

Au fil du temps, les mots finissent par se détourner de leur sens premier, le mot «sensible» par exemple. Etre sensible: être délicat, émotif, réceptif, compatissant (les thaïs diraient «pen khon nam djaï»: «personnes au cœur humide»).

On dit pour certains reportages ou images: «âmes sensibles s’abstenir» sous peine d’être choquées. En Thaïlande, en Chine, certains mots sont «sensibles»,chatouillent, exacerbent, irritent, agacent, énervent, «font chier grave», les maîtres au pouvoir. Famille royale, ou ceux qui la font encore tenir debout pour leur plus grand profit, en créant des lois iniques par exemple. Le seul fait d’écrire «j’aime pas tonton ou tata» (d’ailleurs je ne l’écris pas), vous mène en prison pour plusieurs années.

Je ne peux citer celui dont je tire une grande partie de mes sources, un journaliste qui porte parfois le kilt et s’est barré à Singapour, sinon il serait en tôle pour 10 ans ou plus. Des geôles où le sourire légendaire s’efface. (certains le reconnaîtront) Donc il y a des mots «sensibles» que je me garderais bien d’écrire ou de prononcer. J’aime les expériences, souvent enrichissantes, créatrices de situations transformables en récits, blogs, romans… mais j’aime trop mon café américano le matin pour me laisser enfermer dans quelque endroit infâme où croupissent injustement des personnes respectables qui ont eu le malheur d’avoir le verbe un peu haut ou la plume un peu leste

Read original article –

ALERTE MOTS SENSIBLES !

Par Michele Jullian

Une premiere vie a Calais, une deuxieme vie a Paris (france-Inter, television et ecriture) une troisieme vie en Thailande (ecriture d'un blog et de romans). Avec des voyages : autour du monde avec mes enfants, ou presque toujous en solitaire, comme le chantait si bien Gerard Manset... l'adoption d'une petite thailandaise, le gout de la photo, de la decouverte et l'envie d'attraper avec mon appareil photos, tout ce qui est en train de disparaitre : culture,tradition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.