Catégories
Photo Société

Le PCF à CALAIS

? Calais ?sans image, mais pas sans couleur. Un rayon de soleil imprévu et cernés de nuages à la Jacques Brel, l’étranglent méchamment, mais donne envie de longer les boulevards animés jusqu’à un marché qui n’a rien de provençal, mais pourtant chargé d’accents chaleureux – «?Ça va min fieu?»?? ?«?Et ti???» C’est l’occasion d’attraper au vol un prospectus imprimé par le «?parti communiste?» (si, si), le vrai de vrai, avec la faucille et le marteau. Sont restés quarante ans à la mairie de Calais les cocos (vous avez bien lu?: 40 ans) et finalement ont été remplacés par une Natacha que je suppose être un peu de «?droite façon gauche?», comme Hollande est de «?gauche façon droite?». Le PCF reproche à Natacha la fermeture des usines, (sont gonflés quand même) de ne pas employer plus de monde à la mairie (bien sûr des fonctionnaires?!). Mais pour être allée du côté de la place d’armes, rendre visite à un ami qui tient une brasserie appelée «?Le London?», voilà deux ans que les ouvriers municipaux y travaillent et le nouveau pavage ne sera pas terminé avant novembre. La restauration vit des heures sombres, mais avec le chaos des pelleteuses devant la brasserie, c’est 35 % de chiffre d’affaires en moins?!! Bref, je ne fais pas un inventaire des problèmes à chacun de mes passages, mais tout me saute ?aux yeux.?: 10 boutiques de plus fermées sur le Bd Lafayette, mais ouverture d’une boucherie hallal, multiplication des agents immobiliers (tout est à vendre, mais pas d’acheteur), les heures sombres de Calais sont loin d’être terminées. L’ancien maire communiste a refusé la proposition du Louvre. «?La culture à Calais pourquoi faire?»?? Lens a été plus intelligente (je ne connais pas leur obédience et je m’en moque) Lens, ville de terrils, (amoncellements de scories de charbon), ancienne cité de mineurs, de gueules noires, Lens a accepté le beau projet du Louvre devenu Le Louvre-Lens. Un vrai succès. Une réussite. On en parle, On se déplace de Paris pour le découvrir…. A Calais, ne restait plus qu’à accepter «?Spyland?». J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un musée sur l’histoire de l’espionnage dans l’Histoire et la littérature, la guerre froide, l’espionnage technologique, les trahisons et les secrets d’état, les agents secrets…. Passionnant?! Ben non. «?Spyland?» c’est une sorte de parc Astérix n° 2. «?Voilà un monde qui se Disneylandise?» comme dirait Philippe Murray. Ah oui, le mairie communiste de calais a investi dans un stade de foot. Calais m’amène à Philippe Murray. «?L’époque a les héros qu’elle mérite. L’humanité s’achèvera en survêtements Adidas?». Partout (journaux, magazine, télé) on nous dit qu’il faut faire du sport, c’est bon pour la ligne, pour les neurones, pour la santé, c’est de la sérotonine pour le moral. Et surtout pour vivre plus longtemps, il le faudra bien avec les 44 années de cotisations obligatoires pour toucher la retraite à temps complet. Puisqu’on bouffe mal, – trop sucré, trop gras – ?faisons du sport, le sport, remède à tous nos problèmes, à tous nos maux?! Encore une petite giclée de Murray?: «?Le sport est devenu la métaphore même de la société sans histoire?». ?Et une autre pour la route, histoire de ?vous filer la niaque intello, mieux qu’un sprint, qu’un footing ou qu’un marathon?: «?Ce qui reste de la civilisation est en train de se transformer en un gigantesque club ridicule de musculation?»? Attention, je ne dis pas que le sport est mauvais, à chacun son truc, moi je préfère la méditation, l’enivrement par la beauté d’un paysage, d’un visage, d’un sourire, ?d’un amour (mon amour), d’une pensée…celle de Murray par exemple?: Et merde au sport de masse car …. «?Il n’est de masse que contrôlée?».?

Le PCF à CALAIS Photo: Michele Jullian

? Calais ?sans image, mais pas sans couleur. Un rayon de soleil imprévu et cernés de nuages à la Jacques Brel, l’étranglent méchamment, mais donne envie de longer les boulevards animés jusqu’à un marché qui n’a rien de provençal, mais pourtant chargé d’accents chaleureux – «?Ça va min fieu?»?? ?«?Et ti???» C’est l’occasion d’attraper au vol un prospectus imprimé par le «?parti communiste?» (si, si), le vrai de vrai, avec la faucille et le marteau. Sont restés quarante ans à la mairie de Calais les cocos (vous avez bien lu?: 40 ans) et finalement ont été remplacés par une Natacha que je suppose être un peu de «?droite façon gauche?», comme Hollande est de «?gauche façon droite?». Le PCF reproche à Natacha la fermeture des usines, (sont gonflés quand même) de ne pas employer plus de monde à la mairie (bien sûr des fonctionnaires?!). Mais pour être allée du côté de la place d’armes, rendre visite à un ami qui tient une brasserie appelée «?Le London?», voilà deux ans que les ouvriers municipaux y travaillent et le nouveau pavage ne sera pas terminé avant novembre. La restauration vit des heures sombres, mais avec le chaos des pelleteuses devant la brasserie, c’est 35 % de chiffre d’affaires en moins?!! Bref, je ne fais pas un inventaire des problèmes à chacun de mes passages, mais tout me saute ?aux yeux.?: 10 boutiques de plus fermées sur le Bd Lafayette, mais ouverture d’une boucherie hallal, multiplication des agents immobiliers (tout est à vendre, mais pas d’acheteur), les heures sombres de Calais sont loin d’être terminées. L’ancien maire communiste a refusé la proposition du Louvre. «?La culture à Calais pourquoi faire?»?? Lens a été plus intelligente (je ne connais pas leur obédience et je m’en moque) Lens, ville de terrils, (amoncellements de scories de charbon), ancienne cité de mineurs, de gueules noires, Lens a accepté le beau projet du Louvre devenu Le Louvre-Lens. Un vrai succès. Une réussite. On en parle, On se déplace de Paris pour le découvrir…. A Calais, ne restait plus qu’à accepter «?Spyland?». J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un musée sur l’histoire de l’espionnage dans l’Histoire et la littérature, la guerre froide, l’espionnage technologique, les trahisons et les secrets d’état, les agents secrets…. Passionnant?! Ben non. «?Spyland?» c’est une sorte de parc Astérix n° 2. «?Voilà un monde qui se Disneylandise?» comme dirait Philippe Murray. Ah oui, le mairie communiste de calais a investi dans un stade de foot. Calais m’amène à Philippe Murray. «?L’époque a les héros qu’elle mérite. L’humanité s’achèvera en survêtements Adidas?». Partout (journaux, magazine, télé) on nous dit qu’il faut faire du sport, c’est bon pour la ligne, pour les neurones, pour la santé, c’est de la sérotonine pour le moral. Et surtout pour vivre plus longtemps, il le faudra bien avec les 44 années de cotisations obligatoires pour toucher la retraite à temps complet. Puisqu’on bouffe mal, – trop sucré, trop gras – ?faisons du sport, le sport, remède à tous nos problèmes, à tous nos maux?! Encore une petite giclée de Murray?: «?Le sport est devenu la métaphore même de la société sans histoire?». ?Et une autre pour la route, histoire de ?vous filer la niaque intello, mieux qu’un sprint, qu’un footing ou qu’un marathon?: «?Ce qui reste de la civilisation est en train de se transformer en un gigantesque club ridicule de musculation?»? Attention, je ne dis pas que le sport est mauvais, à chacun son truc, moi je préfère la méditation, l’enivrement par la beauté d’un paysage, d’un visage, d’un sourire, ?d’un amour (mon amour), d’une pensée…celle de Murray par exemple?: Et merde au sport de masse car …. «?Il n’est de masse que contrôlée?».?

Source – 

Le PCF à CALAIS

Par Michele Jullian

Une premiere vie a Calais, une deuxieme vie a Paris (france-Inter, television et ecriture) une troisieme vie en Thailande (ecriture d'un blog et de romans). Avec des voyages : autour du monde avec mes enfants, ou presque toujous en solitaire, comme le chantait si bien Gerard Manset... l'adoption d'une petite thailandaise, le gout de la photo, de la decouverte et l'envie d'attraper avec mon appareil photos, tout ce qui est en train de disparaitre : culture,tradition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.