Catégories
Société

Une midinette sommeille en toute femme

Une midinette sommeille en toute femme Photo: Michele Jullian

Ceux qui ne vivent pas en Thaïlande, ceux qui ne connaissent pas Niruth, (prononcer Niroutte) l’une des plus belles stars (d’accord il n’a plus 15 ans) du cinéma et de la télévision thaïe ne pourront probablement pas comprendre mon émotion.

Ceux qui ne vivent pas en Thaïlande, ceux qui ne connaissent pas Niruth, (prononcer Niroutte) l’une des plus belles stars (d’accord il n’a plus 15 ans) du cinéma et de la télévision thaïe ne pourront probablement pas comprendre mon émotion.

Il y a 8 ans, avant de rencontrer celui qui est aujourd’hui mon compagnon, alors que je prenais des cours de thaï, je tombe sur un magazine dans lequel Niruth est interviewé.

Il avait une classe folle, un tel charisme que je le montrais derechef à ma prof en lui disant?: «? je pourrais « tomber pour lui », (on dit bien « fall in love » ?), ?tomber amoureuse d’un type comme lui?». ?Ça l’a fait rire. Je découpais sa photo et quelques mois plus tard, je rencontrais celui qui est mon compagnon actuel. Je leur trouvais quelques similitudes, dont le charme, cette qualité indéfinissable, impalpable, subtile, ?mais condition ?«?sinae qua non?», qui m’a fait « tomber » donc, non pas au premier, mais au second regard.

Bref. Ce soir, je suis au Kantary Hill, à deux «?soïs?» de chez moi, seule, mon ami dîne avec ses amis… et tant pis pour lui… Je m’apprête à payer l’addition lorsque je vois cet homme élégant passer et se diriger vers les toilettes, eh oui même les hommes les plus chics font pipi…. Je demande à une serveuse?: «?Est-ce que c’est bien Niruth???» Oui me confirme-t-elle. «?Est-ce que je peux lui parler???» j’en bégaye comme une midinette.

Ouais ?ce n’est pas si mal de rester une midinette après tout. Et puis je m’en fous.? J’attends que ma star favorite sorte des toilettes donc et je lui tombe dessus….?«?You are my favorite star in Thaïland….?» «?OH who told you ??» –«?Qui vous a dit?» ? me demande-il modestement, car il ne croit pas qu’une «?farang?» ait pu le reconnaître (bien qu’il soit en énormes posters dans toute la ville…. «?Mais personne. Je le sais depuis que j’ai lu cette interview de vous dans un magazine il y a 8 ans. Je vous ai reconnu aussitôt?».

Et je lui raconte que je suis littéralement tombée amoureuse de mon compagnon actuel, quasiment à cause de lui?». Rires. Il me demande d’où je suis. «?Française?». Et il me dit «?nous avons quelque chose en commun, ma mère était française?» (ou ma grand-mère, je ne sais plus,)? et il me dit trois mots en français…. Je n’ai que ma boite d’allumettes pour le prendre en photo. Je lui demande la permission.

Il est ravi… Un crétin d’américain passe et un thaï lui dit?: «?Connaissez-vous notre star?»???? «?Ah oui, star comme moi?!?» réplique le nain. Et c’est là où l’on voit la vraie star, modeste, souriante, gentille, qui réplique d’un généreux ?sourire. Et puis il me demande s’il veut que nous soyons tous les deux sur la photo… My god?! Si je veux, je n’aurais pas osé lui demander. Il interpelle une serveuse du restaurant… et il me demande s’il peut me tenir par l’épaule…. Why ? no need to ask?!! et, intimidée, la fille shoote, n’importe comment, j’ai l’air d’une vraie gogol comme dirait ma fille. M’en fiche… Je garderai cette photo jusqu’à ma mort?!!! bonje blague, enfin un petit peu ! Allez, c’est bon d’être une midinette, d’avoir toujours 16 ans d’âge mental. Quand je pense que j’ai mangé avec des stars francaises et des ministres et que je ne leur ai jamais demandé une seule photo… Mais bon ils n’avaient pas le charme de Niruth. Je lui fais le plus beau «?waï?» de ma collection… et lui souhaite «?chockdee?»… (Bonne chance). Il me «?waï?» en retour et me souhaite aussi bonne chance…Sûr?! ?

Read this article:

Une midinette sommeille en toute femme

Par Michele Jullian

Une premiere vie a Calais, une deuxieme vie a Paris (france-Inter, television et ecriture) une troisieme vie en Thailande (ecriture d'un blog et de romans). Avec des voyages : autour du monde avec mes enfants, ou presque toujous en solitaire, comme le chantait si bien Gerard Manset... l'adoption d'une petite thailandaise, le gout de la photo, de la decouverte et l'envie d'attraper avec mon appareil photos, tout ce qui est en train de disparaitre : culture,tradition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.