Catégories
Photo Société

Les hommes font parfois de jolis compliments

En thaï, on ne dit jamais de quelqu’un «qu’il est vieux», on dit «khao mee a’you» «il a de l’âge», et avoir de l’âge, ça a parfois quelques avantages… En dehors du respect qu’on est sensésusciter et recevoir, de la part des thaïlandais, ça donne une liberté d’expression très libératrice- dont j’aime abuser – Dire «Je vous emmerde!» à ceux qui le font, ou «Vous êtes beau» à ceux qui le sont, jolies prérogatives. J’use davantage du premier que du second, il y aurait paraît-ilplus de cons sur terre que de beaux garçons. Lorsque je suis à Chiang mai, il m’arrive de partager mon petit-déj avec James, dont j’ai déjà évoqué ici le nom. Très british, auteur d’un roman compliqué sur la période chinoise – Ming ou Tang, je ne sais plus – La petite quarantaine voyageuse et motard sublimement équipé. Marié à une jeune indonésienne rencontrée au Japon où ils travaillaient tous les deux. Ils vivent à Chiang Mai et viennent d’avoir un bébé. James, tout comme moi a des envies de Mongolie et nous évoquons la possibilité de faire ce voyage ensemble

Les hommes font parfois de jolis compliments Photo: Michele Jullian

En thaï, on ne dit jamais de quelqu’un «qu’il est vieux», on dit «khao mee a’you» «il a de l’âge», et avoir de l’âge, ça a parfois quelques avantages… En dehors du respect qu’on est sensésusciter et recevoir, de la part des thaïlandais, ça donne une liberté d’expression très libératrice- dont j’aime abuser – Dire «Je vous emmerde!» à ceux qui le font, ou «Vous êtes beau» à ceux qui le sont, jolies prérogatives. J’use davantage du premier que du second, il y aurait paraît-ilplus de cons sur terre que de beaux garçons. Lorsque je suis à Chiang mai, il m’arrive de partager mon petit-déj avec James, dont j’ai déjà évoqué ici le nom. Très british, auteur d’un roman compliqué sur la période chinoise – Ming ou Tang, je ne sais plus – La petite quarantaine voyageuse et motard sublimement équipé. Marié à une jeune indonésienne rencontrée au Japon où ils travaillaient tous les deux. Ils vivent à Chiang Mai et viennent d’avoir un bébé. James, tout comme moi a des envies de Mongolie et nous évoquons la possibilité de faire ce voyage ensemble

More: 

Les hommes font parfois de jolis compliments

Par Michele Jullian

Une premiere vie a Calais, une deuxieme vie a Paris (france-Inter, television et ecriture) une troisieme vie en Thailande (ecriture d'un blog et de romans). Avec des voyages : autour du monde avec mes enfants, ou presque toujous en solitaire, comme le chantait si bien Gerard Manset... l'adoption d'une petite thailandaise, le gout de la photo, de la decouverte et l'envie d'attraper avec mon appareil photos, tout ce qui est en train de disparaitre : culture,tradition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.