Catégories
Histoire

Pour comprendre la crise actuelle : la Thaïness?

«Thaïlande, Aux origines d’une crise », Carnet n°13 de l’Institut de recherche sur l’Asie du sud-est(IRASEC) Ce numéro m’a permis de mieux comprendre la crise profonde que traverse la Thaïlande en rappelant que derrière le « combat » entre les « rouges » et les « jaunes » ou plus récemment, les« événements sanglants « d’avril et l’occupation du centre économique et commercial de la capitale se profilait une «révolution politique et sociale » qui remettait en cause fondamentalement le pouvoir politique et économique mis en place par les élites urbaines depuis les années 60 et « habillé » par l’idéologie du Thaïness, qui définit ce qui est thaïlandais et ce qui ne l’est pas. Il m’a aussi permis de mieux comprendre comment Thaksin (et parfois malgré lui) et «l’ère Thaksin» avaient contribué à rendre obsolète ce verrou idéologique qui imposait le silence aux « paysans » du Nord et du Nord-Est et aider à leur prisede conscience de leur force politique et de leur désir légitime de participer au « pouvoir», de mieux bénéficier de la croissance et de ne plus être considérés comme des citoyens de seconde zone ou seulement un vivier de voix faciles à acheter. Ce carnet décrit également la multiplicité des forces en présence, l’Armée avec ses luttes internes, le gouvernement et ses coalitions , le Conseil du Roi..

«Thaïlande, Aux origines d’une crise », Carnet n°13 de l’Institut de recherche sur l’Asie du sud-est(IRASEC) Ce numéro m’a permis de mieux comprendre la crise profonde que traverse la Thaïlande en rappelant que derrière le « combat » entre les « rouges » et les « jaunes » ou plus récemment, les« événements sanglants « d’avril et l’occupation du centre économique et commercial de la capitale se profilait une «révolution politique et sociale » qui remettait en cause fondamentalement le pouvoir politique et économique mis en place par les élites urbaines depuis les années 60 et « habillé » par l’idéologie du Thaïness, qui définit ce qui est thaïlandais et ce qui ne l’est pas. Il m’a aussi permis de mieux comprendre comment Thaksin (et parfois malgré lui) et «l’ère Thaksin» avaient contribué à rendre obsolète ce verrou idéologique qui imposait le silence aux « paysans » du Nord et du Nord-Est et aider à leur prisede conscience de leur force politique et de leur désir légitime de participer au « pouvoir», de mieux bénéficier de la croissance et de ne plus être considérés comme des citoyens de seconde zone ou seulement un vivier de voix faciles à acheter. Ce carnet décrit également la multiplicité des forces en présence, l’Armée avec ses luttes internes, le gouvernement et ses coalitions , le Conseil du Roi..

Originally from:

Pour comprendre la crise actuelle : la Thaïness?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.